Les investissements à effectuer pour respecter les normes PPMS

François Huchez
François Huchez |
investissements-pour-ppms.jpg

Les dispositifs PPMS (Plan Particulier de Mise en Sûreté) sont de retour sur le devant de la scène en lien avec les menaces terroristes qui pèsent sur la France. Pour que les établissements puissent élaborer puis appliquer leur propre plan d’action, il semble que certains investissements doivent être faits, notamment en ce qui concerne la sonorisation de ces établissements. Voyons plus en détail tout le matériel qui doit être passé en revue pour assurer la sécurité de chacun au sein des établissements.

 

Commençons avec des investissements relativement légers. On parle ici par exemple de vérifier que l’établissement est bien équipé en mégaphones, qui seront particulièrement utiles pour annoncer toutes les consignes à suivre, à des grands groupes d’élèves et de professeurs. Le mégaphone, ainsi que d’autres systèmes permettant d’amplifier le son, sont des outils à ne pas négliger pour que tout se passe pour le mieux, si une crise se produisait. C’est le seul moyen pour qu’une évacuation de centaines de personnes se déroulent dans le calme et de façon ordonnée.

Le relais de l'alerte du PPMS est efficace mais surtout très facile. D'un simple clic sur votre téléphone avec l'application mobile, le sms ou l'appel vocal mais aussi avec le bouton poussoir sans-fil de la télécommande, déclenchez l'alerte sur un site ou plusieurs à la fois et l'alerte sera donné aux autorités compétentes ( police, hôpitaux,..).

Selon les catastrophes, les exemples de configuration et d'usage sont divers et variés. Par exemple en cas d'inondation, le déclenchement de l'alerte est donné par un bouton poussoir de la télécommande au niveau de l'établissement. Personnalisez la couleur du signal lumineux et instaurez un message vocal personnalisé.

 

Les nouvelles normes de sécurité appellent à des investissements plus conséquents. Un certain nombre d’établissements doivent ainsi remplacer complètement leur système de sonorisation existant. En effet, parfois, une école ou un collège ne peut être doté que d’un mécanisme déclenchant une sonnerie de manière régulière, pour indiquer quand débutent et s’arrêtent les cours.

 

Dans le cadre des PPMS, les systèmes de sonorisation doivent être bien plus développés. Ils doivent par exemple être capables de diffuser le signal national d’alerte, donner la possibilité de diffuser ses propres messages, et permettre de s’adresser à l’ensemble de l’établissement de façon simultanée.

Ces fonctions avancées sont cruciales pour mettre tout le monde en sécurité en situation de crise, notamment parce qu’elles permettent d’expliquer ce qui se passe, et de donner des consignes.

 

Sans ces fonctions, il est impossible pour un établissement de valider son PPMS, qui comprend plusieurs conditions, dont bien entendu la capacité de l’établissement à assurer la sécurité de tous. Cela sera remis en question si ce même établissement n’est pas en mesure de donner l’alerte et d’expliquer précisément le danger qui a été constaté.

 

Il faut savoir que certains de ces nouveaux systèmes de sonorisation peuvent s’ajouter directement à celui qui existe, et ne nécessitent ainsi pas de mener de lourds travaux, tout en assurant la sécurité aussi bien des élèves que des professeurs, et de tout le personnel de l’établissement, en cas de crise grave.

 

Le constat est le suivant : pour suivre les normes de sécurité actuelles et pouvoir valider son PPMS, un établissement doit passer par un certain nombre d’investissements, qui auront pour objectif principal de moderniser son système de sonorisation. Ce système moderne doit, entre autres, lui permettre de lancer une alerte générale et de diffuser des messages personnalisés.

La solution PPMS est programmée pour être simple d'utilisation ! Elle est composée de 3 outils indispensables à son fonctionnement.

1. Le boîtier sert de lanceur d'alertes en cas de catastrophes au sein de l'établissement. Son rôle étant de mettre en mode actif l'alarme.

2. Le second outil est donc l'alarme ou les alarmes placées au coeur de l'établissement et dans tous les endroits concernés ( salles de classe, chambre de patients,..) Elles se déclenchent lorsque le boîtier est actionné par une tierce personne.

3. Enfin le dernier élément indispensable est le centre de secours. Lors de l'activation de l'alarme, les forces de l'ordre secours ( élus) les plus proches sont mis au courant de la situation et peuvent intervenir. Le boîtier est fixé au mur par une cheville.

 

Une question ?

pictogramme téléphone

Appelez-nous et parlez avec un expert Horloges Huchez.

03 74 11 20 95

Obtenez un devis

Pictogramme demande de devis

Réalisez votre demande de devis en ligne sur notre site internet.

Devis

Dans une éthique d'amélioration continue, ce site utilise des cookies déposés par Google Analytics.

Personnaliser les cookies