Les différents horaires de travail

François Huchez
François Huchez | Droit du travail |
differents-horaires.png

Que dit la loi à propos des horaires de travail ? Quand peut-on travailler ? Voici un aperçu des horaires de travail les plus pratiqués. Très souvent pris en charge par les pointeuses, à vous de gérer au mieux le temps de travail de votre équipe.

 

La durée légale du travail

 

Depuis la loi du 17 janvier 2003, la durée légales du travail est de 35 heures par semaine. Au delà, on considère ces heures comme supplémentaires. Elles ne sont pas non plus une limite car on peut travailler à temps partiel. Un employé ne peut pas travailler plus de 10 heures par jours sauf exception des jeunes travailleurs (8 heures) et pas plus de 48 heures par semaines. Aussi, tout salarié doit se reposer au minimum 11 heures entre ses deux journées de travail (sauf accord entre l’entreprise et les salariés).

 

Les différentes possibilités d’horaires

 

Le travail posté

 

Pour un même poste, plusieurs employés se succèdent pour assurer le maintien de l’activité tout au long de la journée. Il existe plusieurs types de travail posté :

 

Les astreintes

 

Le salarié n’a pas l’obligation de venir travailler sur son lieu de travail habituel. Il a cependant l’obligation de rester à son domicile pour rester disponible à n’importe quel moment pour son employeur et intervenir. Le salarié est payé durant ses horaires d’intervention.

Ce régime particulier est le plus fréquent dans les secteurs de la santé, de la maintenance ou des urgences.

 

La modulation des horaires de travail

 

L’employeur, selon un accord d’entreprise, peut moduler les horaires de travail classique des employés. C’est-à-dire faire travailler moins de temps un salarié en période de faible activité et faire “rattraper” ces heures en période de forte activité.

 

Le travail du dimanche

 

5 dimanches dans l’année, il est possible de travailler le dimanche, par arrêté municipal ou préfectoral. Le salaire est adapté en conséquence.

 

Travailler un jour férié

 

Onze jours fériés sont prévus par le Code du travail :

 

Seul le 1er mai est obligatoirement chômé (sauf exception). Le repos durant les autres jours fériés est à déterminer avec son employeur ou selon la politique de l'entreprise. Cependant, dans la majorité des cas, le repos est accordé. Les jours fériés chômés n'entraînent pas de perte de salaire pour les salariés qui ont plus de trois mois d'ancienneté dans l'entreprise et travailler le 1er mai accorde une compensation salariale.

 

Une question ?

pictogramme téléphone

Appelez-nous et parlez avec un expert Horloges Huchez.

03 74 11 20 95

Obtenez un devis

Pictogramme demande de devis

Réalisez votre demande de devis en ligne sur notre site internet.

Devis

Dans une éthique d'amélioration continue, ce site utilise des cookies déposés par Google Analytics.

Personnaliser les cookies