Comment bien mettre à profit votre pointeuse horaire en 2016 ?

Carole Desmedt
Carole Desmedt | Gestion du temps |
mettre-profit-pointeuse-horaire-2016.jpg

On est en 2016. Le principe de pointage ne date certainement pas d’hier, et on pourrait supposer que depuis son implémentation en entreprise, on a réussi à identifier tout ce qui peut causer des couacs. Et pourtant, encore aujourd’hui, tout ne se passe pas comme sur des roulettes, beaucoup de conflits subsistent autour de la pointeuse. Dressons une liste de recommandations qui devraient atténuer ces conflits, et vous permettre de profiter de votre pointeuse pour de bon.

 

N’ayez pas peur de discuter

 

Notre premier conseil est assez simple : soyez flexible, et ouvert au dialogue. La plupart des conflits autour de la gestion du temps ont la même origine. On pense par exemple au chef d’entreprise qui refuse qu’un employé travaille 5 minutes de plus le soir pour rattraper un retard de 5 minutes au retour de la pause déjeuner. Ou à celui qui n’accepte pas qu’un employé quitte le lieu de travail 3 minutes plus tôt que prévu, bien qu’il soit arrivé 3 minutes plus tôt le matin. Certes, rien ne vous oblige légalement, en tant que chef d’entreprise, à tolérer ces écarts. Pourtant, faire preuve d’un peu de bonne volonté peut vous épargner un nombre incalculable de conflits avec vos employés, pour des problèmes qui sont finalement dérisoires. Il semble peu raisonnable de passer des heures à discuter avec vos employés pour des écarts de quelques minutes, à partir du moment où le temps total travaillé est le bon.

 

Dans cette optique de dialogue, n’attendez pas que des conflits surviennent pour expliquer à vos employés que vous ne tolérez pas les écarts mentionnés au dessus. Même si vous ne désirez pas faire preuve d’une certaine flexibilité, soyez clairs là dessus, avant d’être confronté à un employé qui l’ignorait, et a supposé qu’il pouvait rattraper un retard en travaillant un peu plus le soir même. Encore une fois, le principe des pointeuses est de vous faire gagner du temps en simplifiant la gestion des horaires de chacun… Si vous perdez ce temps gagné à vous disputer avec vos employés, ce n’est pas rentable.

 

L’emplacement de la pointeuse

 

Une autre source de conflit ou de réclamations concerne l’emplacement de votre pointeuse. Si les employés estiment qu’ils doivent effectuer un détour pour aller pointer, puis se rendre à leur poste, vous pouvez être certain qu’ils vont finir par se plaindre, et que cela va engendrer des mécontentements auprès du personnel, donc une baisse de la productivité. Pour éviter cela, concertez vous avec le personnel pour trouver un compromis, et tâchez de justifier l’emplacement que vous choisissez à la fin. Si ce choix paraît arbitraire, en plus de déranger une partie du personnel, vous allez nécessairement vous retrouver avec des employés mécontents.

 

Conclusion

 

En appliquant ces quelques conseils, vous pouvez espérer profiter réellement de votre pointeuse, et de voir en celle-ci un réel gain de temps, plutôt qu’une source infinie de conflits, de questions et de réclamations. La clé est de communiquer, et de justifier toutes vos décisions : pourquoi mettre la pointeuse à cet endroit, pourquoi est-ce que vous n’acceptez pas de compenser un retard en travaillant un peu plus à un autre moment, pourquoi est-ce que vous avez comptabilisé tel nombre d’heures, et pas un autre, etc.

 

Anticipez les questions que vont vous poser vos employés, et évitez de prendre une décision si vous savez qu’elle va être mal reçue. Bien sûr, si c’était si évident que ça, il y a bien longtemps que les conflits autour de la gestion du temps auraient disparu en France, et ils sont pourtant encore légion au sein de nos entreprises.

 

Une question ?

pictogramme téléphone

Appelez-nous et parlez avec un expert Horloges Huchez.

03 74 11 20 95

Obtenez un devis

Pictogramme demande de devis

Réalisez votre demande de devis en ligne sur notre site internet.

Devis

Dans une éthique d'amélioration continue, ce site utilise des cookies déposés par Google Analytics.

Personnaliser les cookies